Des l'age de 10 ans et durant toute son adolescence Constance Malta-Bey se familiarise avec la scène au sein de L’École des Ballets du Nord. Après sept années d’études de médecine, elle se tourne finalement vers le chant et intègre le Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Dina Grossberger puis se perfectionne à Paris auprès de Alexandra Papadjiakou, Robert Expert et Mariam Sarkissian.

Très vite, ses qualités artistiques l’amènent à faire ses débuts sur scène au Sébastopol à Lille dans les rôles de Fiorella (Les Brigands, Offenbach), Eurydice (Orphée aux Enfers, Offenbach) puis Gabrielle (La Vie Parisienne, Offenbach). En 2016, elle est la Naïade (Armide, Gluck) sous la direction de Marc Minkowski avec Les musiciens du Louvre. En juin 2017, elle chante aux Chorégies d'Orange pour Musiques en fête présenté par Alain Duault sous la direction de Luciano Acocella.

Son répertoire s’étend également à la musique sacrée. Elle chante sous la direction de Marc Minkowski avec les Musiciens du Louvre la Messe en ut mineur de Mozart. Elle se produit avec Philippe Herreweghe et le Collegium Vocale Gent dans la Passion selon St Mathieu de JS Bach, ainsi qu’avec Helmut Rilling, lors de la Bach Akademie à Stuttgart en 2012 dans la cantate Herz und Munt und Tat und Leben de JS Bach. En 2016, elle chante le Requiem de Mozart avec le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux dirigé par Salvatore Caputo. Sous la direction de Jean-Francois Droulez avec l’orchestre Divertimento à Lille, elle interprète L'Exsultate Jubilate de Mozart, La Passion selon St Jean de JS Bach, la Missa dei Fillii de Zelenka, le Dixit de Händel, le Requiem de Rutter, le Magnificat de Bach.

Elle se consacre aussi à la mélodie française et au Lied, notamment avec la pianiste Anne Secq-Delecroix avec qui elle construit un récital autour de Lieder allemands (Schubert, Mozart, Schumann, Strauss) et français (Duparc, Debussy, Chabrier...). En 2016, elle chante les Liebeslieder de Brahms (Op. 52 et Op. 65) au Festival L'esprit du piano a l'Auditorium de l’Opéra National de Bordeaux avec Guillaume Vincent et Ismaël Bargain. Marc Minkowski lui accorde sa confiance et lui confie 2 récitals sur la scène de l’Opéra National de Bordeaux, le premier de mélodies et airs d’opéras français accompagnée par Jean-Marc Fontana, le deuxième avec le chœur de l’Opéra National de Bordeaux dans le répertoire italien.

Enfin, Constance s’intéresse à la musique contemporaine et enregistre en Novembre 2018 un disque de compositions de Karol Beffa, Guillaume Connesson et Eric Tanguy avec la pianiste Ninon Hannecart-Segal.